A la une

Sortie à Clermont-Ferrand des 4ème

Par David Daboussy, publié le mercredi 6 avril 2022 08:46 - Mis à jour le vendredi 15 avril 2022 15:48
groupe B - classe 404
Dans le cadre du programme d'Histoire "l'Europe et la Révolution Industrielle" les élèves de 4ème ont participé à une sortie d'une journée dans la capitale auvergnate.

Les 5,7 et 11 avril, les élèves de quatrième du collège des Etines sont allés à Clermont-Ferrand. Cette sortie s’est effectuée dans le cadre  du programme de quatrième, « l'Europe et la Révolution Industrielle » au XIX° siècle. Ce nouvel « âge industriel » caractérisé par sa nouvelle organisation de la production, ses nouveaux lieux de production, nouveaux moyens d’échanges, transforme les paysages, les villes et les campagnes, bouleverse la société.

C’est pourquoi, nous nous sommes rendus au musée de « l‘aventure Michelin » dont l’entreprise spécialisée dans la production industrielle de pneumatiques dès la fin du XIX° siècle, a durablement modelé le paysage urbain et la société clermontois.

L’après-midi, nous sommes partis à la découverte du Clermont-Ferrand du XIX° siècle qui comme toutes les grandes villes, s’est transformée et a été marqué par les bouleversements de « l'âge industriel ». Nous avons pu voir les « maisons Michelin » parfaitement alignées sur la colline qui surplombe l’usine.

Ensuite, nous avons observé les flèches de la cathédrale érigées à partir de 1848 par le célèbre architecte Viollet-le-Duc qui utilisa l’acier, matériau emblématique cette période industrielle, pour les élancer vers le ciel à une hauteur de 106 mètre. Puis nous avons pu admirer à l’intérieur le Maitre-Autel de 1856, Viollet-le-Duc dont les 12 personnages sont recouverts d’une feuille d’or par électrolyse, invention de 1800. Les élèves durent trouver sur la façade la signature de l’architecte représentée par un hibou grand-duc.

Continuant notre périple, nous avons découvert la basilique Notre Dame du Port, où tous les nom des Clermontois morts à la guerre de 1914–1918 sont inscrits.

Pour nous rendre à la place de Jaude, nous avons fait un détour par le marché Saint Joseph de 1891-1892, conçu par l’architecte Louis-Charles Ledru dans les ateliers de serrurerie d’André Michelin.

Arrivés sur la place de Jaude, nous avons contemplé la fontaine Wallace offerte à Paris après le siège par les Prussiens en 1870, et qui fut donné à Clermont-Ferrand à la fin du XIX° siècle. Puis, au milieu de la place, nous avons regarder la statue équestre de Vercingétorix réalisée par Bartholdi en 1903, plus connu pour sa fameuse statue de la Liberté à New-York et enfin expliqué la construction des premiers grands magasins les « galeries de Jaude » de 1907.

Enfin, nous avons regagné notre point de départ en passant devant la devanture en fer forgé de style « art nouveau », de la pharmacie Rochefort, construite en 1902, aujourd’hui une confiserie.